Soigner avec les couleurs

Aphrodisiaques

Elections présidentielles 2017

Aphrodite, Eros et PanLe terme aphrodisiaque, vient d'Aphrodite, la déesse de l'amour dans la mythologie grecque et semble apparaître pour la première fois au XVIIIe siècle. Epoque, où sont publiés en France des romans libertins.
Naissance d'Aphrodite : voici donc Ouranos, enfanté par Gaïa et de même taille qu’elle. Il est couché, vautré sur celle qui l’a engendré. Le Ciel recouvre complètement la Terre. Comme Ciel ne se détache jamais de Terre, il n’y a pas d’espace entre eux qui permettrait à leurs enfants, les Titans notamment, de sortir à la lumière et d’avoir une existence autonome. Terre donne alors libre cours à sa colère. Elle s’adresse à ses enfants: «Vous devez vous révolter contre votre père Ciel».
C’est finalement Cronos, le dernier-né, qui se saisit de la serpe métallique que vient de fabriquer Gaïa, et d’un coup tranche les parties sexuelles de son père Ouranos, jetant le sexe dans les flots marins.
Celui-ci se mêle à l’écume de la mer, et de cette combinaison d’écume et de sexe qui se déplace au gré des flots, naît Aphrodite. Elle prend pied sur son île, à Chypre. Elle marche sur le sable et, au fur et à mesure qu’elle avance, les fleurs les plus odorantes et les plus belles naissent sous ses pas. Dans le sillage d’Aphrodite, s’avançant à sa suite, Eros et Himéros, Amour et Désir. Eros qui exige désormais qu’il y ait du masculin et du féminin. Aphrodite deviendra Vénus chez les Romains.

L'usage des aphrodisiaques s'apparente à une tradition folklorique. La plupart sont utilisés afin de stimuler le désir sexuel ou dans le but d'augmenter les performances sexuelles des hommes comme des femmes. Les effets recherchés peuvent être multiples : une érection facilitée ou augmentée, une sensation de légèreté, une libido ou un orgasme plus intense. Certains sont issus de plantes et épices, directement consommés ou élaborés, ou encore à partir d'éléments animaux. D'autres encore sont désignés afin d'augmenter la virilité ou encore pour lutter contre l'infertilité.
Des études mettent en avant que l'usage d'aphrodisiaques n'a pas d'effet bénéfique en traitement de la dysfonction sexuelle, ou encore évoquent un effet placebo.
La plupart des produits présentés comme aphrodisiaques sont surtout considérés comme tels pour des raisons de suggestion, notamment quand il s'agit de substances produites à partie d'objets de forme et/ou de symbolique phallique : organes proéminents (corne de rhinocéros), rhizomes et grosses racines de végétaux (gingembre, ginseng et autres zingibéracées), organes d'animaux symboles de virilité (gorille, taureau, rhinocéros, aileron de requin...), pénis de nombreux mammifères...

Néanmoins l'expérience montre que beaucoup de ces produits sont efficaces pour l'amélioration de la libido.
Certains parfums et composés chimiques ou drogues, comme le poppers, sont utilisés comme aphrodisiaques bien qu'aucune vertu de ce genre n'y ait été mise en évidence par les études scientifiques.